Tous les articles par reseaumig

EXPOSITION COLLECTIVE EXIL Du 5 au 29 décembre 2016 au bar 61 (Paris 19)

Vernissage lundi 5 décembre à partir de 18h au bar 61
3 rue de l’Oise (19ème arrondissement Paris)
En présence des artistes
15129556_10154812274486180_8088478938057704057_o« Je les voyais comme je n’ai jamais vu personne et pas un détail de leurs visages ou de leurs habits ne m’échappait. Pourtant je ne les entendais pas et j’avais peine à croire à leur réalité. » 
L’Étranger, Camus. 

 

Comment représenter la “crise migratoire” qui traverse l’Europe sans succomber au fantasme médiatique et aux fictions politiques ? Comment traduire en image ces récits humains trop souvent oubliés ?
Lucie Bacon, Olivier Sarrazin, Françoise Beauguion et Lucile Boiron croisent leurs regards au 61 pour tenter de nous restituer à travers leurs pratiques artistiques l’histoire et le quotidien de ces hommes et femmes.
Ces artistes défont les schémas prédéfinis de la migration. Tous ont accompagnés ces migrants en exil dans ces espaces interstitiels, ces refuges hospitaliers, ces frontières barbelées, ces camps où naissent de nouvelles villes. Ils les ont photographiés ou cartographié leurs parcours pour nous donner à voir une autre réalité. Ils ont déjoués l’anonymat et l’invisibilité de ces “sans-Etat”, pour rendre à chacun leur part d’humanité.
Continuer la lecture de EXPOSITION COLLECTIVE EXIL Du 5 au 29 décembre 2016 au bar 61 (Paris 19)

Mixités conjugales. Discrédits, résistances et créativités dans les familles avec un partenaire arabe. Publication de la thèse de Laura Odasso

Sujet fort politisé et médiatisé de nos jours, la « mixité conjugale », celle de couples formés par des européens avec des non-européens, recèle les enjeux et les potentialités générés par les migrations. Elle confronte également nos sociétés à une redéfinition continue de la relation à l’altérité, qu’elle soit juridique, culturelle, religieuse,  linguistique, sexuelle. Ce livre s’insère dans ce débat et y apporte une contribution innovante à partir des histoires des couples formés entre des citoyens européens (ici en l’occurrence français ou italiens) et des partenaires « arabes ».

Continuer la lecture de Mixités conjugales. Discrédits, résistances et créativités dans les familles avec un partenaire arabe. Publication de la thèse de Laura Odasso

Compte-rendu du 3ème Séminaire Annuel du Réseau Migrations


« La Migration, au miroir des Arts, et des Questions d’Éthique  »

(20 juin 2016, M.S.H.S., Université de Poitiers, Poitiers, France)

Dans le cadre de la continuité des travaux du Réseau Migrations pour les jeunes chercheur.e.s travaillant sur les migrations internationales, celui-ci a organisé son troisième Séminaire Annuel le 20 juin 2016 à la Maison des Sciences de l’Homme et de la Société de l’Université de Poitiers : un séminaire intitulé « la Migration, au miroir des Arts, et des Questions d’Éthique ». Ce séminaire a été soutenu par le Laboratoire MIGRINTER et le programme INTEGRIM. Le 3ème Séminaire Annuel du Réseau Migrations a été suivi par la Journée des Doctorants de MIGRINTER, première journée du colloque international « Penser les migrations pour repenser la société » (du 21 au 24 juin 2016). À cette occasion, le Laboratoire MIGRINTER a retracé trente années de recherche scientifique dans le domaine des migrations internationales.

Continuer la lecture de Compte-rendu du 3ème Séminaire Annuel du Réseau Migrations

1ère Université thématique euro-africaine du Réseau Migrations

Dans le cadre de ses activités scientifiques annuelles, le Réseau Migrations – en collaboration avec le Laboratoire de recherche MIGRINTER (CNRS-UMR 7301) de l’Université de Poitiers (France) et l’Observatoire Régional des Migrations, Espaces et Sociétés (ORMES) de la Faculté des Lettres et des Sciences Humaines de l’Université Ibn Zohr d’Agadir (Maroc) -organise sa Première Édition d’Université thématique euro-africaine sur les migrations internationales ayant pour thème « Migrations et migrants a u cœur du faire politique ».

L’Université se tiendra sur six jours à Agadir au Maroc et sera accueillie par l’ORMES à l’Université Ibn Zohr. Elle entend réunir 20 doctorant.e.s, quel que soit l’état d’avancement de leurs recherches de thèse (début ou fin de thèse), et dont les objets d’étude concernent le champ des migrations et interrogent les multiples configurations des rapports possibles entre « politique » et « migration »dans une perspective internationale, comparatiste et interdisciplinaire. La réflexion convoquera les différents champs disciplinaires de la recherche sur les migrations et pourra s’appuyer sur des études de cas actuels et/ou récents, contextualisés aux Nords et / ou aux Suds.

Encadrée par un comité scientifique composé de membres du Réseau Migrations et animée par des chercheurs spécialistes des phénomènes migratoires, l’Université thématiqueentend rassembler des conférences plénières de chercheur.e.s invité.e.s sur des sujets majeurs identifiés ; des tables rondes de débats réunissant chercheur.e.s invité.e.s, doctorant.e.s et grand public; et des ateliers de travail de doctorant.e.s sous la direction de chercheur.e.s confirmé.e.s. Les ateliers de travail répartiront les doctorant.e.s retenu.e.s en quatre groupes de réflexion. Sous l’encadrement de deux chercheur.e.s confirmé.e.s, chaque groupe de doctorant.e.s sera amené à produire une réflexion croisée et comparatiste sur les problématiques associées aux axes de recherche maintenus, ceci à partir de leurs travaux respectifs : expériences de recherches, nouvelles problématiques de travail et avancées actuelles dans les approches épistémologiques et méthodologiques en matière de recherche sur les problématiques migratoires définies.

L’Université thématique se donne pour objectif principal de favoriser la confrontation des idées et des pratiques des jeunes chercheur.e.s, ainsi que de stimuler la coopération scientifique entre des chercheur.e.s, des laboratoires et des équipes de recherche des continents européen et africain. La rencontre et les échanges scientifiques entre des doctorant.e.s de ces deux aires régionales seront poursuivis au-delà de l’Université thématique, par la publication d’un ouvrage collectif dirigé par le Réseau Migrations, et issu des réflexions menées durant les ateliers de travail de l’Université.

Pour télécharger la présentation de l’Université d’été: UnivResMig-Affiche

Collecting Migrant Experiences at the Walls of the European Union

Conversation with Lucie Bacon

By Leopold Lambert, Paris on June 27, 2015.

Lucie Bacon and I had this conversation only a few days after she finished her second field trip in Bosnia-and-Herzegovina where her research took her to study the European Union politics of “externalization,” i.e. the ‘subcontracting’ of its (anti-)migration policies outside of the Shenghen Space. Lucie has visited some asylum centers, where numerous migrants wait to be granted their legal status, and detention centers, where migrant bodies are imprisoned prior to their expulsion. She collected numerous testimonies from migrants themselves, but also organizers, activists, administrative officials, etc. and tell us about them in this discussion. We also talk about her cartographic practice, which tries to represent the complexity of migratory paths and experiences, in opposition to the traditional journalistic ways of mapping such trajectories.

Continuer la lecture de Collecting Migrant Experiences at the Walls of the European Union

Migrants de longue distance, migrations de « transit » en Bosnie-Herzégovine

Bacon Lucie, Vacarme, n°71

Feuilleton carte « Traversée des Balkans, parcours de migrants : être en cours de route en Bosnie-Herzégovine »

1ère épisode : Migrants de longue distance, migrations de « transit » en Bosnie-Herzégovine

La Bosnie-Herzégovine, étape ou point d’arrivée sur les routes vers l’Union européenne, est un lieu où se nouent les enjeux migratoires contemporains, entre passage de migrants et pressions des politiques européennes. Le pays est pourtant un angle mort du paysage migratoire mondial. Pour rendre visibles les flux et leurs points nodaux, il y a les images. Voici le premier feuillet de la série cartographique de Lucie Bacon.

Continuer la lecture de Migrants de longue distance, migrations de « transit » en Bosnie-Herzégovine

Appel à communications – Migrinter (Poitiers)

Le laboratoire Migrinter à l’Université de Poitiers, en coopération avec les programmes Integrim – Marie Curie Actions, et Mobglob, invitent les chercheurs travaillant sur les migrations internationales et la gouvernance locale au Nord et au Sud à partager leurs recherches en cours lors du séminaire « Les migrations à l’épreuve de la nouvelle gouvernance locale » le 10 et 11 décembre 2015 à Poitiers.  Continuer la lecture de Appel à communications – Migrinter (Poitiers)

International Summer School on Refugee Law

The Centre for Refugee and IDP Studies (CESI) of the Faculty of Political Sciences in Sarajevo invites you to register for the International Summer School on Refugee Law – Western Balkans in focus, with Professor Emerita Barbara Harrell-Bond.

6-16th July, 2015
University of Sarajevo, Bosnia and Herzegovina

In the last decade countries of the Western Balkans, including Croatia, Bosnia and Herzegovina (BiH) and Serbia, have been transformed from refugee-producing countries to host countries for asylum-seekers and refugees. Moreover, due to ongoing wars and prolonged hostilities in Syria and other parts of the world, it is expected that the number of persons seeking international protection in the region will grow, thus making further development of the three countries’ asylum systems an important task.

This year’s International Summer School on refugee law and refugee rights will offer a specific focus on refugee law and asylum rights in Bosnia and Herzegovina, Croatia and Serbia. We aim to gather students from different countries with social science backgrounds, NGO workers and activists to discuss the current challenges of access to international refugee protection in the countries of the Western Balkans, and the responsibilities of both citizens and the state towards them.

The Summer School will employ an interactive learning environment using documentary films and open discussions enabling participants to both contribute to and gain in-depth knowledge of asylum adjudication procedures, reception and integration policies. Instructors at the course are experienced and committed lawyers, scholars and practitioners/activists in the field (names announced in due time). They will be led by Nedim Kulenovic and Professor Emerita Barbara Harrell-Bond and bring a comparative and locally-focused perspective to the international protection debate.

The School is open to students from all social science backgrounds with an admission fee of 500 Euros (with considerable discount offered to the participants from the WB region), covering the school programme with materials, supervision, tutoring, certificate of participation, food and beverages during the 10-day-long training and activities.

We hope that this year’s Summer School will also raise wider social interest in the topic and further contribute to safeguarding of the right to asylum across the Western Balkans.

CESI invites you to register early for the ISS 2015 by sending your letter of interest and CV by email to cesi@fpn.unsa.ba.

Detailed information about the school programme and logistics will be soon announced on CESI website www.cesi.fpn.unsa.ba where you can also take a look at all previous Schools’ documentation and picture archives.

With sincere regards,

CESI team
cesi@fpn.unsa.ba

Compte rendu de l’atelier scientifique du Réseau Migrations (Université d’Aix-Marseille, Aix-en-Provence)

Résumé de l’atelier du réseau Migration « espace informel de discussion pour les chercheur.e.s dans les études migratoires »

(2 avril 2015, M.M.S.H., Université d’Aix-Marseille, Aix-en-Provence, France)

DSC01729
Dans le cadre de la continuité des travaux du réseau Migrations pour les jeunes chercheurs travaillant sur les migrations internationales, celui-ci a organisé son troisième événement scientifique le 2 avril 2015 dernier à la Maison Méditerranéenne des Sciences de l’Homme de l’Université d’Aix-Marseille : un atelier intitulé « espace informel de discussion pour les chercheur.e.s dans les études migratoires ». Ce séminaire a été organisé grâce au soutien financier du laboratoire Telemme de l’Université d’Aix-Marseille et du séminaire inter-laboratoires MIMED.  

Continuer la lecture de Compte rendu de l’atelier scientifique du Réseau Migrations (Université d’Aix-Marseille, Aix-en-Provence)

L’espace au cœur des sciences sociales. Théorie et cas d’études. (Laboratoire Telemme, Aix en Provence)

Mercredi 29 mai 2015

MMSH Salle Georges Duby Aix-en-Provence

Depuis une soixantaine d’années, une dimension spatiale dans l’étude des rapports sociaux est venue s’ajouter à la traditionnelle dimension temporelle. Le spatial-turn ou tournant spatial a ainsi constitué un tournant épistémologique majeur dans l’ensemble des sciences humaines et sociales, au sens où l’espace est passé du statut de décor et support du jeu social à celui d’acteur favorisant des interactions pouvant le modifier ou le recréer en retour. La journée jeunes chercheurs organisée par les doctorants du laboratoire TELEMME autour de la thématique « L’espace au cœur des sciences sociales », a donc comme objectif d’opérer un croisement disciplinaire autour de la construction de l’espace, de sa gestion dans un contexte de conflit et enfin de l’espace comme outil ou instrument politique de résolution de crise.

journée-jeunes-chercheurs-telemme-2015

Colloque international « Luttes de l’immigration, luttes antiracistes : Penser, Combattre, Diffuser, Mobiliser »

Le colloque international « Luttes de l’immigration, luttes antiracistes : Penser, Combattre, Diffuser, Mobiliser » organisé par les laboratoires URMIS, GERME, LIRTES et SOPHIAPOL,  se tiendra les 18 et 19 septembre prochain à l’Université Paris Diderot.

Le colloque s’organise autour de quatre grandes thématiques qui croiseront les regards entre savoirs produits dans les luttes et savoirs académiques, afin de ne pas cliver « témoignages » et « analyses » et questionner comment les différents savoirs et les différentes positions s’affectent, se croisent, s’entrechoquent ou se fécondent réciproquement, empruntent à l’autre ou l’autre champ des ressources ou des motifs, produisant des postures hybrides (recherche impliquée, engagée, militants-chercheurs, etc.).

Les propositions de communication doivent être envoyées avant le 31 mai 2015 sur le site

http://lilar2015.sciencesconf.org

Pour télécharger l’appel à communications:

Appel à Com Lilar 8 avril 2015